Parole de voisinage: la chronique COVID-19 d’Anthony

Parole de voisinage: la chronique COVID-19 d’Anthony

Chez toi, chez moi : les Cafés, c’est chez nous !

 

Hello à tous ! Il est fort probable que la plupart des gens qui vont lire ce post ne me connaissent pas ou très peu ; alors, autant y remédier en quelques mots. Je m’appelle Anthony et je m’occupe de toute la partie opérationnelle de nos Cafés Voisins, de vos Cafés Voisins. Vous allez sûrement vous demander ce que ce poste signifie : en somme, c’est essayer d’améliorer au quotidien votre expérience dans nos établissements. Notre nouveau café torréfié en Suisse, nos nouvelles recettes de lattes et notre nouveau personnel n’en sont que quelques exemples significatifs. Il faut bien une personne pour orchestrer tout cela et c’est moi ! J’essaye de m’atteler à cette tâche de la meilleure manière qui soit, mais je dois vous avouer que le Covid-19 a quelque peu freiné cette démarche les dernières semaines.

Pragmatiquement parlant, et je sais que je ne suis pas le seul dans cette situation en Suisse, mais je me retrouve sans « terrain de jeu ». Les différents établissements publics de type café-bar-restaurant se trouvent malheureusement fermés jusqu’à nouvel ordre par le Conseil fédéral suisse. Bien évidemment, la raison de cette fermeture est plus que sensée en ce qui concerne la population car elle la protège de la propagation potentielle de cette épidémie sans précédent. Cependant, je crois qu’il est fondamental de bien penser au fait que ce confinement met dans une situation extrêmement délicate la plupart des gens travaillant dans le monde de la restauration. Propriétaires, directeurs, bartenders, baristas et autres piliers de notre écosystème, chacun à sa manière se voit confronté à une situation sans précédent pour notre industrie.

Depuis l’ouverture du premier Café au monde, le 29 décembre 1720 à Venise, l’industrie de la restauration et du bar n’avait jamais connu un évènement de ce type à travers le monde. C’est bien la première fois en 300 ans que nos établissements sont tous fermés en même temps aux quatre coins de cette planète. Cela n’est pas anodin et cela nous impacte comme cela vous impacte, vous : nos très chers clients.

Vous êtes tous venus, ne serait-ce qu’un fois, boire un café, un verre de vin ou consommer un repas dans un café, un restaurant ou un bar. Le Café porte sens dans nos sociétés contemporaines car il est l’endroit de sociabilité par excellence. Vous êtes tous venus célébrer avec nous, pleurer avec nous, partager avec nous ce qui apporte du sens à votre vie : à chaque grande étape de votre vie, nous sommes là, nous restaurateurs, prêts à vous faire vivre une véritable expérience hors-du-commun et différente de celle que vous auriez pu vivre au cœur de votre logis.

Notre but est que vous soyeux heureux à nos côtés et que votre satisfaction nous apporte succès et bonheur conjugués. En ces temps si difficiles de « crise sanitaire mondiale » (reprenons à l’OMS ce qui est à l’OMS), l’humeur générale n’est effectivement pas à la célébration. Nous devons donc préparer le mieux possible hic et nunc (içi et maintenant) ce « lendemain » avec vous et c’est ce que nous sommes déjà en train de faire avec nos équipes.

Pour finir, je me permets de reprendre une magnifique phrase du philosophe français Raymond Aron : « Quand les hommes ne choisissent pas, les évènements choisissent pour eux ». Tentons de choisir au plus vite de quoi sera fait le reste de notre année 2020 ; tentons de voir cette étape comme une parenthèse pour que demain soit plus beau qu’aujourd’hui.

Pas de commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour le moment.